Élie Augustin Osmin Mazauric, né le 28 novembre 1893 aux Clauzels,
Fils de Eugène Elie Mazauric (cultivateur, né le 15 octobre 1860 aux Clauzels, décédé le 20 janvier 1900 aux Clauzels) et Germaine Fages (ménagère, née le 17 juillet 1869 à Fraissinet, décédée le 08 mars 1951 à Fraissinet).

Taille : 1,68 m, cheveux châtain, yeux gris clair, front vertical et haut, nez busqué et long dévié à droite, visage large, avec cicatrice au milieu du front

Incorporé et arrivé au 61ème Régiment d'Infanterie 3ème bataillon, 9ème Compagnie le 27 novembre 1913, comptant pour 1er octobre 1913.
Passé au 121ème Régiment d'Infanterie le 10 février 1914 comme soldat de 2ème classe par décision du général commandant le 15ème Corps d'Armée, parti et rayé des contrôles du 61ème R.I. le 15 février 1914.
Incorporé dans le 121ème Régiment d'Infanterie 3ème bataillon, 10ème Compagnie le 15 février 1914 et arrivé au Corps le 16 février 1914.

Campagne d'Allemagne du 02 août au 22 septembre 1914

Tué à l'ennemi le 22 septembre 1914 à 12 heures à Noviant aux Prés (Meurthe et Moselle)

Rayé des contrôles le 23 septembre 1914
Ce n'est que le 14 juin 1916 qu'un lieutenant rédige son acte de décès : "la constatation du décès n'a pu être faite en raison de notre éloignement du champ de
taille".
L'acte est transcrit à Fraissinet-de-Fourques le 29 juillet 1916 par Baptiste Virebayre, maire de Fraissinet-de-Fourques.