Au début de mes lectures sur ce site je me souviens d'un feuilleton qui nous avait tenus en haleine pendant quelques temps : "Le moteur de la scie de Léopold", histoire faisant ressurgir beaucoup de souvenirs a pal mal de lecteurs, assidus ou pas, mais qui a été très interessant. Alors pourquoi ne pas renouveller avec un nouveau feuilleton sur LA GROTTE DES FEES ??

Déjà merci a Remi pour ses photos très interessantes (a mettre dans la galerie photos pour les gestionnaires du blog) et ses souvenirs qui semblent être les mêmes que tous ceux qui y sont montés partagent une fois arrivés dans la grotte.

Pour cet épisode nous allons faire un peu d'histoire, tant celle de la France que celle de Fraissinet et revenir un peu en arrière, oh juste un peu, disons vers 1645, alors que le roi Louis XIV qui n'a que 7 ans est djà Roi de France et de Navarre, pas encore le Roi soleil mais sa grandeur et son éclat ne saurait tarder a éclabousser la vieille Europe.

Mais revenons a nos moutons, pardons a nos Fraissindels. Donc en 1645 est établi un compoix nouveau. Sous le terme de compoix il faut entendre la matrice cadastrale de l'Epoque qui servait a établir les impositions. Il s'avère qu'en parcourant les photos numérisées de ce compoix qui m'a été transmis par Jacques ATGER j'ai retrouvé une trace du chateau de la Balme.   Le compoix fonctionnait de la manière suivante. Il n'y avait aucun plan bien entendu et l'on détaillait chaque parcelle d'un même propriétaire en donnant  le lieu ou se situait la parcelle,sa nature, et les propriétaires riverains, au chef ou sur le causse a la bize, au pied, au levant et au couchant pour finir par la surface du lieu et la valeur pour l'imposition. Pas idiot mais très long et fastidieux, notre compoix comportant quand même 281 pages.  Ci dessous copie partielle de la page 112

Compoix_1645__112_recadree_

 donc concernant cette parcelle il est dit en termes clairs : Au Devois de la Baume  Une pièce champ devois, de paturage bois et terre herme appelé la Devèze de la Baume confronte du Chef avec le Chateau de la Baume et les grands rochers de la couronne Du pied avec les terres propres du Sieur de Rousses De Pierre Portalier De Jean Cabanel et de Francois Saltet Du levant les terres propres des héritiers de Fulcrand Combemalle et du couchant avec les terres propres de Jean Pic et ..... laquelle pièce contient quarante huit cesterces  deux cartes en prezage neuf sols.

Nous sommes donc bien a cette époque au lieu dit DEVOIS DE LA BAUME et notre fameux Chateau du même nom y est bien cité en référence de propriété il y a tout lieu de penser qu'il est encore plus ou moins debout et que la photo de Rémi n'est pas un simple montage photoshopé...(allez un peu de plaisanterie) mais bien la photo de ce qu'il reste de nos jours du Chateau de la Balme situé sous notre Grotte des Fées, et qui a donné son nom au Mandement de la Balme de Fraissinet regroupant Fraissinet et Rousses dans une même paroisse. D'autres pages du compoix font référence au Mas de Montredon mais gardons cela pour d'autres épisodes si vous le voulez bien. 

Voilà pour cet épisode historique qui je l'espère aura retenu votre attention et j'espère très vivement que d'autres auteurs vont enrichir ce feuilleton de leur touches personnelles. Tiens je lirai avec grand plaisir une belle ode d'amour courtois par un célèbre Troubadour qui résida longtemps au village et a qui il reste quelques fantasmagories coquines a assouvir  ou bien une terrible et sanguinaire histoire de couleuvres et de vipères par un phobique de ces petites bêtes......  ou tout autre sujet a la discretion des lecteurs .

Le jour est bien levé maintenant et je vous souhaite a tous une belle et longue journée et a vous revoir au prochain épisode bien entendu.